École - RPI

Information importante : Rentrée 2021

Le Conseil Municipal de Chas  informe les habitants de la commune, que la commune va quitter le regroupement pédagogique Chas /Espirat /Reignat à compter de la rentrée 2021.

Vous trouverez ci-dessous un flyer explicatif 

Flyer_explication_depart_du_SICER.pdf

 

2020/2021

CR_du 23 mars 2021 Conseil d'école

CR_du_26_janvier 2021 Conseil d'école

CR_ du 5 janvier 2021 Reunion_SICER

CR du 2 novembre 2020 Conseil d'école Protocole_Novembre

 

2019/2020


Compte-rendu du Conseil d’école du mardi 15 octobre 2019


Compte-rendu_conseil_d_ecoles_du_mardi_15_octobre_20194545.pdf


2018/2019


À la rentrée, 92 enfants ont repris le chemin de l’école dans le RPI (Regroupement Pédagogique Intercommunal) Chas-Espirat- Reignat :

- à Chas, classe de Mme PACCARD : 11 CM1 et 13 CM2 ;

- à Chas, classe de Mmes SCHENKEL (75 %) et RICROS (25 %) : 19 CE2 ;

- à Espirat, classe de Mme MIOLANE : 8 CP et 10 CE1 ;

- à Reignat, classe de Mmes LAIZÉ (75 %) et RICROS (25 %) : 5 en

moyenne section de maternelle et 10 en grande section ;

- à Reignat, classe de Mme DA SILVA : 10 en petite section de

maternelle et 5 en moyenne section.


Cette année, les élèves de Chas poursuivront la fresque de la cour. De plus, pour continuer le travail sur le jardin et les plantes, grâce à la Com-Com, la classe des CM bénéficiera de l’intervention d’une illustratrice pour réaliser un petit recueil de textes illustrés avec des tampons que feront les élèves de CM. Les CE écriront les textes.


Enfin, comme annoncé dans le précédent P’tit Chassois, il y a du nouveau pour la cantine. En effet, il n’y a plus de bus à midi et les élèves de Chas mangent à l’Auberge du Vieux Four. Tout le monde est très satisfait de cette nouvelle organisation.


2017/2018


Cette année scolaire 2017/2018, 104 enfants, dont 23 de Chas, sont scolarisés dans le RPI (Regroupement Pédagogique Intercommunal) Chas-Espirat-Reignat.

Le SICER (Syndicat Intercommunal Chas - Espirat - Reignat) qui gère le RPI voit son budget augmenter régulièrement, ce qui pèse de plus en plus dans les finances de la commune.

Préoccupée par cette évolution constante des coûts qui va de pair avec une diminution du nombre des enfants originaires de Chas, la commune va demander une révision du mode de financement du SICER. En effet aujourd’hui chaque commune finance 1/3 du budget du SICER. Chas souhaite passer à un financement proratisé (tout ou en partie) au nombre d’enfants de chaque commune.

D’autres pistes sont actuellement à l’étude : limitation du trajet du car sur la pause méridienne, mise en place d’une cantine à Chas.

Le retour à la semaine des 4 jours est également à l’étude, un sondage réalisé auprès des parents montrant qu’une large majorité y est favorable.

Une autre piste étudiée est celle qui consisterait à scolariser les enfants de Chas à Chauriat, mais cela conduirait malheureusement à la fermeture de l’école de Chas.


Des travaux réalisés dans la cour de l’école en 2017, (rénovation du mur, marquage au sol refait, installation d’un panneau de basket ainsi qu’un banc autour de l’arbre de la cour) montrent l’attachement de la commune à son école.